vendredi 6 septembre 2019

Hypericum perforatum et Cannabis Sativa

La saison de distillation touche à sa fin. Environ 1,2 tonne de plante fraîche ont été distillée cette année par nos soins. La dernière a être passé dans l'alambic est une nouveauté et j'en suis sûr le deuxième nom latin dans le titre de cet article n'aura échappé a personne et tout le monde sait à quoi il fait référence mais attention :
Le chanvre est récolté chez un producteur en agriculture biologique issue de variétés autorisées en France certifié sans aucune substance psychoactive illégale
Qui plus est, même si nous le voulions, les cannabinoïdes dont le célèbre THC (Tétrahydrocannabinol) ne sont pas hydrosoluble et ne peuvent donc pas être extrait à la vapeur d'eau donc par le processus de distillation.
Cela n’empêche pas ce chanvre (utilisé plus couramment pour ses fibres et ses graines) de fournir une huile essentielle riche en principe actif notamment de nombreux terpènes (principalement le myrcène) dont les actions anti-inflammatoire et apaisante, notamment dans le traitement de la douleur sont bien connu.

Mais nous ne sommes d'ailleurs pas les seuls a apprécier le chanvre pour ses vertus. Les abeilles raffolent du pollen et les chenilles en tout genre pullulent sur les plants. Parmi les plus surprenantes les chenilles de différents papillons sphinx.


Le millepertuis quant à lui est issus de plants implantés sur notre terrain afin d'en assuré l'approvisionnement. En effet en cueillette sauvage sa quantité est aléatoire suivant les années. Il est notamment célèbre pour ces propriétés qualifié d'anti-dépresseurs. 
Millepertuis dans lequel il nous arrive de trouver d'autres habitants tout aussi surprenant que ceux du chanvre, à savoir des phasmes :
  
 


Voici donc les deux dernières nouveautés de notre gamme d'huiles essentielles issues de la distillerie du Jardin des Simples : à savoir l'huile essentielle et l'hydrolat de Millepertuis et de Chanvre.


Disponible sur notre boutique en ligne https://www.le-jardin-des-simples.fr/fr

Petit rappel sur ces deux plantes:

Le Chanvre doux, Cannabis sativa L., Cannabacée



Propriétés et indications de l'huile essentielle et de l'hydrolat
Anti-inflammatoire (inflammations respiratoires et digestives notamment)
Décongestionnant
Provoque un état de relaxation générale, de détente. Mais aucuns effets psychotropes.
L'huile essentielle s'utilise en externe sous forme de massage diluée dans une huile végétale, ainsi qu'en diffusion atmosphérique (olfaction). Elle peut s'associer à l'huile essentielle de Camomille romaine ou de Lavande vraie.
L'hydrolat lui s'utilisera par voie interne en dilution dans de l'eau, à raison d'une cuillère à café par verre d'eau.
Selon Franchomme et Penoël il n'y a pas de contre-indication à son usage.






Millepertuis, Hypericum perforatum, Hypericacée


Cette plante médicinale remarquable qu'est le Millepertuis, est aussi un indispensable de la rentrée, elle vous aidera à gérer votre stress.

Propriétés et indications
Le Millepertuis va agir sur plusieurs sphères:
- la sphère digestive: dans les lourdeurs d'estomacs, les diarrhées, la perte d’appétit.
- la sphère hépatique: comme cholagogue, utile dans les coliques hépatiques, la jaunisse.
- la sphère urinaire: comme aseptisant, il serait également utile dans les coliques néphrétiques.
- sphère utérine: troubles des menstrues (notamment aménorrhée et dysménorrhée)
- sphère respiratoire: comme fortifiant (asthme et autres affections respiratoires chroniques).
- la sphère nerveuse: dans la dépression, l'hystérie, etc. le Millepertuis va aider à "remettre de l'ordre", réguler.
- la sphère cutanée: puissant vulnéraire, action anesthésique locale, légère mais constante, modère les réactions inflammatoires. On l'utilisera par voie externe (sous forme de macérat solaire, d'huile essentielle ou d'hydrolat) sur les brûlures, plaies, coupures, lésions des muscles, ulcères, contusions, ecchymoses, enflures, luxation, sciatique, lumbago.

Précautions d'emplois
Le Millepertuis est une plante controversé car trop souvent conseillé sans véritable connaissance de son action. Il n'est pas "dangereux" mais interagit avec d'autres substances médicamenteuses, tel la pilule contraceptive. Il accroît l'activité de certains enzymes hépatiques qui dégradent plus rapidement un certains nombre de médicaments. Et en usage externe, il est photosensibilisant. Prudence donc, si vous prenez un traitement, parlez en à votre médecin.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire